La course à pied Les blogs courseapied.net : Belon (flux rss)

Le forum courseapied.net

Les 5 derniers sujets

Tous les messages
Tous les forums

Les blogs courseapied.net

Les 10 derniers billets

2007-11-18 11:19:13 : HS N°8: 20 ans de CAP - 3 photos - 25 réactions

1984

Après du foot de 10 à 16 ans à Châtenay-Malabry (S.S.Voltaire), et du Cyclisme en compétition de 1979 à 1983, il y a eu une année de foot, encore..., à l'ASPTT Raspail (corpo). Trop souvent remplaçant, la tentation a été trop grande d'arrêter ce sport de "fumeurs" pour faire du tennis et de la course à pieds. Le Parc de Sceaux était déjà depuis de nombreuses années le jardin d'entraînement avec mon ami d'enfance Gilles Brunelle (lui aussi bon cycliste). Une bonne performance (4ème) au cross de Verrières en non licencié, et des footings sympas avec les joggers de l'ASPTT Paris, au parc de Sceaux, m'ont encouragé à prendre ma 1ère licence d'athlé en 1984.

Jacky Manent m'envoya à Villecresnes faire un test et des entraînements avec Francis Baron qui entrainait les pistards du club. L'essai fut moyen (1000m=3'12"), mais le commissaire, Nono Lagarde, Michel Serrier, et les autres athlètes de l'ASPTT m'encouragèrent à persevérer.

Il y avait Yann Allignet, Louis Fageol, Rêmy Hamon, Tanniou, Loeb, Sitolle, Daumont, Faury, Michel Bigot, Manu Berejnoi, Monique Lhomer, JM Greffet, Soulard, les Nogueire, Deplechin, et mon futur beauf Philippe Fossier. Pardon pour les oubliés !

Les premières compétitions suivèrent naturellement:

désastre aux 20km de Paris où les sprints successifs sur les trottoirs pour doubler tous les coureurs qui me semblaient beaucoup trop lent devant moi provoquèrent l'inévitable coup de barre monumental vers le 10ème km et une fin de course claudiquante pour boucler l'épreuve en 1h34'...

excellente performance ensuite à Longjumeau sur 10km environ, à 4' de Jean Fagon, mais dans la foulée de Thierry Foulhoux et largement devant Laurent Migaire et le frère de Thierry. Ce jour mémorable fit que quoiqu'il arrive, je garderai la foi en mes possibilités et la confiance nécessaire à la pratique de ce sport intransigeant.

un peu de piste (1500/3000), des cross, des courses sur route (Cachan) et les corridas de fin d'année (St-Maur et Issy) agrémentèrent 1984.

aucune autre performance digne de ce nom n'est à mettre en évidence, mais plutôt des gros coups de bambou après des départs "kamikaze" !

1985

Les cross ratés (quelques abandons) et des courses sur route pas meilleures ont faillit tout faire foirer... Je n'avais plus envie de faire de compétitions mais je continuais quand même à courir au Parc de Sceaux, au Bois de Verrières et sur le stade de Châtenay-Malabry.

C'est là qu'un semi-marathon à Châtenay fut organisé en mai. Je me devais d'y participer, car le parcours passait derrière chez moi et dans les rues que je connaissais bien. Les sensations furent bonne et le résultat correct (1h24'), c'était donc reparti... Des bons chronos confirmèrent à Beynes et à Emancé le potentiel naissant. 1h01' aussi aux 16km de Lisses.

je fit donc mon 1er Marathon en juillet à Beauvais. Après un début prometteur, ce fut l'hécatombe dans la 2ème boucle. La fringale m'avait vaincu, les ravitos ne suffisaient pas à me rassasier et je titubais jusqu'à l'arrivée franchie en 3h07', ce qui restera mon plus mauvais temps. Première participation (août) à la seule course de montagne de région parisienne: la Forestière du parc de St-Cloud - dur, dur...

Je devais me rattrapper en octobre à Reims, et mis le paquet pour arriver à mes fins: longs footings, gym, 2 semi par week-end (compet!).

1h12'59" aux 20km de Draveil, 5ème loin de Noel Meyer, avec quand même un podium et une petite coupe: de quoi donner confiance. Le régime dissocié scandinave et quelques sorties de trente bornes, le tour était joué: 2h46' après avoir fait le fou au départ, rattrappé par le futur vainqueur Alain Lazare après 2km de course! Je me souviens avoir bien finit, mais sans pouvoir suivre Chantal Langlacé...

Fin de saison sympa avec un 2h54' au Marathon d'Orléans, sous la neige! 57' aux 16km de Châtillon / 1h14' à Satory, à Andrésy, quelques petites courses, puis le Figaro et les corridas pour finir l'année.

Sans oublier l'anecdote de Chilly-Mazarin: un 9km dans un parc, je m'envole d'entrée vers la victoire en lachant tout le monde (on était peu en fait), des sensations de facilités jamais vécues (18km/h) , ... et un mec en survêtement qui me rattrappe à 500m de la ligne... Je le regarde et ne vois pas son dossard, je lui demande s'il participe à la course, il me double sans me répondre. J'essaye d'accélerer pour le suivre mais ça va beaucoup trop vite. Passé la ligne d'arrivée, on vient me féliciter pour ma belle, ... 2ème place! Le gars s'appelle Taieb Tounsi, il est sourd et muet et vient de gagner les mondiaux de Marathon handisport en 2h17...! Il avait juste raté le départ de quelques minutes, malheur à moi.

1986

Encore des cross loupés pour commencer l'année, décidemment, je n'aime pas ça du tout ! Des performances moyennes aussi sur route, 30km d'Achères, semi et 20km, 25km, tout ça à un peu plus de 15km/h seulement, décevant. Charenton (14km/50'), Vincennes (25km/1h34') et Houilles (16km/56') sonnent le réveil printannier et se profile mon premier Marathon de Paris.

Le début de course fut correct, et ensuite, des gros soucis gastriques, avec 2 pauses-caca inévitables, une en bord de Seine, l'autre sous un tunnel entre 2 voitures (j'y ai laissé le slip d'ailleurs!). L'arrivée bois de Vincennes fut franchit au bout de 2h59', et je décidais de me couper la moustache...

Ensuite 3 bons 20km: 1h15' lors des 100km de Verrières (10ème avec l'ASPTT) - 1h12' à Moussy le Neuf et 1h10'21" au Touquet (record). Comme en 1985 la forestière de St-Cloud (devant Jandie et Seigneuric!), et le marathon de Beauvais en 2h58' (chaud en juillet...)

Eté studieux aux 25kms de St-Jean de Monts avec des copains de l'époque, et le week-end de courses à Orbec en Auge (Normandie).

L'automne a toujours été ma saison préférée, avec les meilleurs performances chonométriques. 20km: 1h13' à Draveil - 1h11' à Bagneux. 1h31'58" aux 25km de Grigny, mon premier Paris-Versailles (cool) et un super Ekiden (celà ne s'appelait pas ainsi en 1986) à Longjumeau, 41' sur 12km avec Thierry Foulhoux et Fabrice Bonnifet ! En effet ce jour là, j'étais déchainé, l'ASPTT ayant selectionné un autre coureur dans son équipe 1. Je mis un point d'honneur en le relèguant à 1'30"...

Le Marathon de Reims se présentait donc au mieux, la course fut conforme à la forme du moment. 2h42'30" en devançant Alain Ruby, Ghislain Ploix et Gérard Martin (on est passé à la télé d'ailleurs...). En fait j'étais sur les bases de 2h35' environ, et la fin de course fut difficile...

Puis arriva Châtillon, ma course référence, 55'43" pour 16km (derrière Fagon et Martin), Andrésy en 1h16' et des courses plus courtes (presque!) pour finir l'année. Je faillis gagner à Bourg la reine, seulement devancé par Pouillaud (pistard du SMAC) 3,3km en 9'53" ! Loin devant Michel Grun qui tournait encore bien comme Fagon à cette époque.

Puis je fis mon petit coup de folie annuel: victoire au cross des Télécoms un samedi matin, et Marathon d'Orléans le lendemain... pour faire un footing. 15ème au semi (1h17'!) et 2h56' au bout après une terrible fringale, j'ai dévasté et raflé tout ce qui était comestible aux derniers ravitaillements...

Cross du Figaro (90ème) et corridas pour finir l'année en beauté après un petit 25km à Neuilly-Plaisance. Ouf, saison chargée... !

1987

Ma plus belle et complète année sportive. Parfois des entraînements bi-quotidiens, et de temps en temps des sorties longues de 35/40km au Parc de Sceaux (6/7 tours...), des courses presque tous les week-ends, dont 5 marathons, 18 semi ou 25km... , un Championnat de France, Marvejols-Mende, un stage chez Serge Cottereau. Pas de quoi fouetter un canard, mais sympa quand même !

Pas de cross (sauf sur la glace: Sceaux=16ème), deux 5000m (St-Maur) pour préparer les marathons, et rien que de la route. 3 très belles courses pour commencer: maxicross du Mans (22km), -8°c, dans une forêt enneigée, magnifique, en short et débardeur quand même, et belle place au scratch. Stage à Nice (Allers-retours jusqu'à Menton=30km) et course de montagne au Broc (14km/51') -7 km de descente/7km à remonter... ! Mr Fighiera me ramène et m'évite le taxi, merci. 25km de Fontenay aux roses, 1h29'56", et un départ avec Alex Gonzales et Rida Ouaghlani pour le plaisir.

Le marathon de Noisy le roi pour préparer celui de Paris: 2h51' correct en février. Celà donnera 2h47' à Paris, en étant parti sur des bases de 2h35' jusqu'au 28ème km. Ensuite ce fut la chasse à la qualification pour les championnats de France des 25km - dur, dur.

1h35' à Montargis, 1h38' à Aulnay, et enfin 1h27'53" (record perso) à Pontault-Combault, avec le sentiment du devoir accompli ! Toutes sortes de coursettes ensuite, en région parisienne, dans l'Yonne, ailleurs... Pour assouvir le plaisir de courir et profiter de la forme du moment (pêle-mele): Marathon de Beauvais (2h46' / 17ème) - Auray-Vannes (France de 25km = 1h32') - Cressely (20km = 1h14' / 6ème) - St-Clair/Epte (20km = 1h15' / 17ème) - Plessis St-Jean et Villeneuve/Yonne (derrière Noel Meyer) = 4ème, St-Clément=7ème.

Les 4ème places: Le Mée/Seine - Fresnes - Ozoir la Ferrière. Enfin 1er à Massy après Briis, Meudon, Etrechy, et Vaux le Pénil (podiums ratés). Toujours la Forestière début août, et les 20km du Touquet (1h09'40" = record). Du sauternes en récompense de la 6ème place à Verdelais (Gironde) 15,5km=56'. La Fourchotte à La Roche-Migennes avant le stage chez Serge Cottereau en juillet près de Ste-Affrique et Marvejols-Mende (1h34').

Serge est un garçon charmant que j'ai emmené à Millau louer une voiture (la sienne est tombée dans un ravin...!). Il me donne ses "Tari" et une encyclopédie - encore merci et bravo pour ta voix de ténor et ta simplicité ! Marvejols-Mende: c'est beau, ça vaut le coup, surtout pour les descentes, qu'on peut faire à + de 20km/h, si on est bien souple... !

Automne classique: bonnes performances. 8ème à Draveil 20km=1h11' derrière Fabrice Bonnifet. Vaux-Chartrettes 15,5km = 57' (19ème). Bagneux 10,5km = 36' (9ème) derrière Jacky Terry et Fabrice. Le Marathon de Reims est un peu décevant (mon résultat) cette année = 2h43' car je coince bien, en étant parti sur des bases de 2h32' environ (bravo Denis Morin, mon copain de Charenton). Michel Serrier de l'ASPTT fait 2h30'.

1987 finit bien quand même... : je gagne la course de Chevilly-Larue (11km=38') avec encore d'excellentes sensations et beaucoup de plaisir dans ce petit parc et ses petits raidillons. 2h47' au Marathon d'Orléans, en accompagnant un jeune (Damien) qui faisait son 1er marathon et en finissant très très frais... 25km de Grigny et de Neuilly-Plaisance, 92ème à Paris-Versailles, et la fameuse course référence de Châtillon: 16km en 54'33" (record) battu au sprint par Gérard Martin, et pas loin de Jean Fagon mon idole !

Le cross du Figaro (86ème) et les corridas de St-Maur (9,5km=32') et d'Issy les Moulineaux pour finir cette fastueuse saison 1987.

Commence alors le déclin inévitable, du à des soucis de chevilles...

1988

J'avais de très grandes ambitions pour cette nouvelle saison athlétique, et le corps humain a probablement trouvé ses limites du moment... Mais heureusement, c'est l'année où j'ai rencontré Myriam au parc de Sceaux, qui m'a ouvert sur d'autres plaisirs de la vie.

Du cross pour commencer, avec une qualification à St-Cloud pour les régionaux où je fus embourbé dans le marais de Franconville. Ensuite quelques bons résultats: Charenton 15km=55' - Fontenay aux roses 12km=43'. Je décidais donc de faire une super préparation pour le marathon givré de Noisy le roi, en apéritif du marathon de Paris...

Les fractionnés, les sorties de 35km s'enchainèrent sans soucis, avec même un test solitaire faute de compétition un week-end: un pot de peinture dans le coffre de la 104 pour baliser les km d'un parcours au Bois de Verrières. Echauffement, dossard sur la poitrine (j'étais seul et fou pour mémoire!) et c'est parti à 8h30 du matin pour 8km à bloc... 28'30" quand même, en me posant des questions sur mon état mental et en m'imagineant des adversaires virtuels pour ne pas trop faiblir... !

Bon marathon à Noisy (février), en 2h45' avec un sprint final devant Serge Gallis, où je devais y laisser la santé des tendons de mes chevilles. La 104 explosa aussi au retour sur un ralentisseur que je n'avais pas vu, quelle matinée... Il fallait ensuite se qualifier pour les France des 25km, et je tentais ma chance à Montargis. 10km à souffrir pour garder le bon tempo, puis les chevilles et le moral lachèrent pour provoquer l'inévitable abandon, et l'envie de tout laisser tomber.

L'objectif était dorénavant d'arriver à courir sans avoir trop mal, et de garder la forme sans prendre trop de poids... Un stage avec l'ASPTT à Hossegor me redonna le moral et les plaisirs simples de faire du sport. Nos amis de l'APJS (Bouhaloufa-Nih Aziz-Cesar...) étaient là aussi pour ramener les petits coureurs sur route à plus de modestie. Lachés dans une forêt lors d'un footing, une boussole eu été bienvenue pour regagner notre hotel, où le vin rouge était présent juste à notre table (Plisson-Greffet...).

Au retour, je décidais de refaire des compétitions avec mes moyens plus limités: 1h35' aux 25km de Lévis St-Nom, 1h15' à Verrières (20km) où avec Rêmy Hamon, Patrick Plisson, Daniel Hatif, Eric Minvielle et Christian Gomez nous prîmes une belle 8ème place. 5ème au tour de Paris 8ème (5km-17'), 10ème à l'Etang la ville (11km-41'), et la course "elle et lui" avec une copine de l'ASPTT (Michelle Louin) pour rendre jalouse Myriam... !

Week-end sympa à Amilly (10km-36') avec l'ASPTT, les filles participent au semi. Puis vacances solitaires où je m'entraîne comme une bête avec au retour un bon Paris-Versailles, et un 10km (Tacoignières) en 34'. Je fais ensuite Sedan-Charleville (24km-1h34') à la poursuite du beauf... C'est une course à faire absolument pour l'ambiance et le parcours. Puis Marathon à Reims en 2h38'40" dans la foulée.

Cross du Figaro, Vaux-Chartrette (15km-59'), jogging des Notaires (36') et pour finir l'année 59ème à la corrida de St-Maur (9,5km-34').

Je décide alors d'arrêter les compétitions pour profiter de la vie familiale et d'autres centres d'intérêt.

1989

Des footings réguliers pour garder la santé, mais quand même 10 bons kilos en plus... Tel serait mon nouveau corps d'athlète pour les 3 années à venir.

6 courses quand même cette année (non licencié) qui étaient à chaque fois l'occasion d'un repas familial beaucoup trop arrosé, après avoir bien transpiré avec mon tonton, mon beauf, et notre ami Thierry.

Semi de l'équipe, 40' aux 10km puis j'explose (plus de jambe et fringale) pour finir en 1h36' - dur, dur...! Puis 59' quand même aux 15km de Charenton, 1h25' aux 20km de Boissy, 1h6' à Yrouerre (16km et beaucoup de côtes...) et rien d'autre avant novembre.

Un sursaut d'orgueil au jogging des Notaires (39') puis le maxicross du Figaro, 16km en 1h5' pour finir l'année.

1990

De nouveau 6 compétitions dans l'année, et à chaque fois un excellent repas familial... 2 résultats corrects: 1h42' aux 25km de St-Vrain, et 1h21' aux 20km de Savigny le Temple. Le reste est à l'image des kilos superflus et des abus alimentaires: 1h24' aux 20km d'Antony, 1h49' à Sedan-Charleville et des gros coups de bambou à Yrouerre et à Héry (Yonne). Peu importe, le Chablis coule à flot, et mes compétences en oenologie (dégustation à l'aveugle des Grands Crus Classés Bordelais) se développent en conséquence... !

1991

C'est l'année de la naissance de Juliette, qui prendra la relève quelques années après. J'accompagne mon cousin Pierre à Torcy, et mon tonton Jean-Paul à Charenton pour des 15km cool (1h10' environ).

En solo, je galère aux 25km de Sedan (2h !), et dans l'Yonne à Héry et à Lindry (+ d'1h30'...).

A l'automne, je devais être un peu plus léger, ça revient un peu à ParisVersailles (1h6'), et dans l'Essonne où nous venons d'emménager. Mes copains d'entraînement m'attirent dans les compétitions du coin. Les René (De Sousa - Hernu), Jean-Luc Varin, Jacky Terry, Patrick Mottin, Michel Pedrosa, Pierrot Falcon et Serge Lachin m'en font baver à l'entraînement.

Donc, 1h23' aux 20,3km de Nozay, 59' aux 15km de Saclas (pas mal...) et 9ème à la Ferté-Allais (12km-48').

Juju nait (octobre), et je choppe un pneumocoque (à l'hopital?) qui met fin aux bonnes intentions. 2 mois d'arrêt de travail et de courir, à dormir assis, avec 39 de fièvre en permanence malgré les antibiotiques, ça met ko, je regrossis donc illico !

1992

L'année du 1er come-back. A peine guéri de la pneumopathie, je reprends le footing tant bien que mal. 1 fois par semaine, 6 km en 40' puis 10km en 1h puis 12km en 1h5', 14km en 1h10', etc... , les forces et le souffle reviennent doucement au printemps.

Je prends une licence avec mes copains du Val d'Orge-Villiers. Footings avec eux le week-end, et le midi au boulot, au Parc de Sceaux avec Manu, Alain ou Jean-Michel. Les sensations sont bonnes, on va pouvoir retater de la compét...

15km de Noisiel avec Pierre mon cousin en 1h12', 5km de Charenton et de Savigny en 20', c'est dur de recourir vite... Lindry dans l'Yonne en 1h25' (20,5km vallonné), Briis en 1h20' (20km), Semi de la Ferté-Allais en 1h22', ça revient progressivement. Je décide de me lancer dans le Challenge de l'Essonne des courses sur route pour donner un peu de fun à tout ça.

Les résultats en progression sont corrects et m'encouragent à continuer l'entraînement: 1h6' aux 17km de Méréville, 59' aux 15km de Saclas, 4ème à Boussy (15km en 1h) et 54' aux Coteaux de Villiers avec mes potes du Val d'Orge.

Les courses de fin d'année laissent présager de bons résultats en 1993: 36' aux 10km de Villecresnes, 1h33' à Sedan-Charleville, 1h21' au semi d'Andrésy chez mon pote triathlète Eric Fernandez. Une petite coupe aux 18km (1h11') de Neuilly en Thelle dans l'Oise - tous les arrivants en ont eu une... !

1993

Me voilà redevenu un vrai coureur, bien que toujours embêté par des kilos superflus et des chevilles douloureuses. Championnat de cross à domicile, dans mon parc de Savigny. 36'30" pour 10km sans les pointes, pas très loin derrière Patrick Mottin, encourageant. 36' aux 10km du Sry Chinmoy dans le bois de Boulogne, 17'30" aux 5km de Charenton, ça dépote bien...

Ensuite, participation aux 6h de Maisons-Alfort (relais à 6 coureurs) avec notre équipe familiale, le Matton's Club. C'est sympa et je fais mes 16,5km en 1h2' avant la traditionnelle dégustation des grands crus Bordelais. Elle me sera fatale le dimanche suivant: 1h29' au semi de Rambouillet !

Bonnes courses dans l'Yonne, à Lindry, Chassignelles, et La Fourchotte derrière le beauf mais devant Maurice Montagne. Et c'est reparti pour le Challenge de l'Essonne avec la chasse aux points. 1h21' au semi de la Ferté-Allais, 1h15' aux 20km de Nozay, Longpont, Méréville, Villiers, Savigny, Bouray, Morsang, Lisses entre 15 et 16,5km/h.

J'aime bien courir ailleurs aussi: semi de melun (1h21'), bon Sedan-Charleville en 1h32', Carignan-Florenville épreuve en ligne avec arrivée en Belgique. Et pour finir la saison 36' aux 10km de Savigny le Temple, 48' aux 13km d'Andrésy, et surtout une performance prometteuse: 57'17" au maxicross du Figaro (16km - 61ème/1800).

Donc une année sympa et quelques bons d'achat gagnés au Challenge de l'Essonne.

1994

Une année sensiblement comparable aux 85/86/87, avec une bonne régularité au niveau de la forme et des résultats. Mon objectif principal étant le Challenge de l'Essonne, où je ferai 18ème devant Planes, Tardiveau, Versari, Bonnifet, Eclache, Terry, Vires, Djaffar, mon pote Eric Chopin, mais derrière 17 autres quand même... !

Les faits marquants dans l'Essonne: 1h19' au semi de Corbeil, 1h à Longpont (16,5km), 55' à Boussy (15km), 50' aux Coteaux de Villiers et surtout 56' aux 15,5km de Bouray/Juine où je double mon idole Jean Fagon à 500m de la ligne d'arrivée. Je peux désormais mourir heureux ! De bonnes courses à Briis, Savigny, Morsang, Chilly, Heure sur piste, Vayres, la Ferté-Allais et Quincy, ouf...

Nouvelle dégustation aux 6h de Maisons-Alfort (16,5km-1h01'), 17'07" aux 5km de Charenton, Sedan-Charleville en 1h34' (moyen), Carignan-Florenville en footing, et dans l'autre sens Bouillon-Sedan (belle 16ème place). Cette dernière course est un ville à ville entre la Belgique et la France avec un raidillon de 4km à 10% (tempète de neige) et une descente vertigineuse sur Sedan. A faire absolument...

Je retourne à la Fourchotte pour défendre l'honneur de la famille (mon beauf a raccroché, les chevilles démolies) et je devance notre pote Maurice Montagne (17km-1h03'), les connaisseurs apprécieront. Une course de côtes pendant les vacances dans les Landes, 39' aux 10,5km de Bassussary (14ème).

Sinon, par ci, par là: 10km du Sry Chinmoy en 35' au bois de Boulogne, 10ème aux 12km de Châtenay, et surtout le maxicross du Figaro: sensations extraordinaires et fin de course ultrarapide, avec un résultat inespéré pour mon modeste niveau. 41ème/1900, 16km en 56'48", le pied quoi, de quoi donner l'envie de regouter au Marathon en 1995... !

1995

L'année de la naissance de Clara, notre 2ème minette. Une année sportive avec du Marathon (7 ans après le dernier) et des hauts et des bas. Une participation "light" au Challenge de l'Essonne (lassitude ?).

Début de saison correct, sans plus, avec pour objectif en mai le Marathon de Paris: 35' aux 10km de Paris 14ème, 59' aux 16km de Charenton, 1h19' au semi de Paris. Championnat de l'Essonne de cross à Cerny, avec des pointes bricolées qui ne font pas illusion sur mon manque de vitesse... L'hiver a été rude, c'est dur de repartir à 34 ans après une très longue saison 1994.

Je stoppe les compéts, pour privilégier l'entraînement (sorties longues) avec l'espoir de faire moins de 2h40' à Paris. Le jour J, je suis en superforme, conforté par le fameux régime dissocié scandinave qui m'a toujours assez bien réussi. Tout baigne jusqu'aux 32km (2h) environ 90ème, puis les crampes assaillent simultanément mes 2 mollets. Le rêve est fini... tout le monde me double (Pierrot Falcon, Patrick Mottin, Eric Chopin...), j'ai la pèche mais pas possible de tenir un bon rythme car les muscles se tétanisent tout de suite. Je fais les 10km restant en 53' sans m'arrêter aux ravitos car je ne serais pas reparti. 2H53', il faudra faire mieux la prochaine fois !

Je comprends, avec le recul, m'être ravitaillé trop sucré dans les 2 premières heures, d'où les crampes. Mais je me dis que ces 42km ont quand même été un bon entraînement pour un autre Marathon, car je suis frais physiquement et moralement.

Celà le fera donc le 8 mai à la Ferté St-Aubin, pour le Marathon de la Fougère... Après un nouveau cycle d'entraînement et un nouveau RDS, me voilà en mégaforme au départ, sous la canicule inattendue. Une petite centaine de coureurs au départ, pas de gros bras apparemment, donc je tente ma chance, à mon rythme, seul devant un petit peloton. 1h23' au semi, moment où me rejoint un athlète décidé à la foulée légère et efficace. Pas question de le suivre pour exploser (il fait très chaud), au contraire je lève un peu le pied pour doser jusqu'au bout le mieux possible. 4 autres gars me doublent, je reste pas trop loin derrière et regarde leur bagarre sous le soleil au zénith. Je patiente jusqu'au 35ème, et tire sur les bras pour allonger la foulée et aller plus vite. Je les dépose un par un, sauf le futur 2ème qui résiste de peu à ce surprenant retour. 2h50' au compteur !

Me voilà sur un podium, avec une énorme coupe, celà ne m'était pas arrivé depuis 8 ans. Juju est fière de son papa, ça lui donnera des idées...

Le reste de la saison est contrasté, ayant bricolé pas mal dans l'appartement de ma mère: 3 bons semis, Lindry 1h23' en footing, Evry 1h18' et St-Chéron 1h19' (4ème). De bonnes courses quand même en Essonne: 1h à Longpont (16,5km), 51' à Villiers, 58' à Bouray où je pensais plus à la naissance de Clara qu'à la course... , 6km de Savigny et 12km de la Ferté-Allais.

Une victoire au cross des Télécoms à Saulx les Chartreux (6km-20') et surtout une nouvelle participation à la Forestière du Parc de St-Cloud. Cette course est toujours aussi montagneuse, et sous la chaleur d'août, c'est chouette pour ceux qui apprécient la canicule. 6ème en 1h5' pour 16,5km c'est une performance à laquelle je ne m'attendais pas.

Je retombais alors dans mes vieux démons pour engraisser l'hiver et réintégrer le peloton des "gros".

1996

Rien à signaler jusqu'à l'automne, au niveau course à pieds. Seulement des footings de temps en temps pour ne pas trop gonfler...

Après un été avec un peu d'entraînement, participation à 2 courses en Essonne. 2ème place au cross des Télécoms, derrière un junior de l'Essonne Athlétic qui passait par là. Donc 43' pour 11km à Longjumeau, et surtout la 1ère course de Juliette qui n'a pas encore 5 ans et qui gagne une belle médaille au bout de ses quelques centaines de mètres de course.

Ensuite, les 14km de Chilly-Mazarin bouclés en 57' et une 14ème place...

1997

Le semi de Rambouillet, et c'est tout, et c'est pas mal... 1h26' après avoir tenu les 15km/h jusqu'au 12ème km.

L'hiver fut cependant difficile avec très tôt une surcharge pondérale inévitable...

1998

Un cross en février dans les Ardennes, comme Juliette d'ailleurs, et c'est tout. Pas brillant du tout, pour ma part, à 13km/h, pour moins de 7km de course vallonnée.

1999

Aucune compétition, du footing une ou deux fois par semaine pour le coeur, et la santé. Plutôt genre pachyderme... !

2000

Idem à l'année précédente, sans aucune course, seulement de la courette pour la santé, au Parc de Morsang. Juju prend sa 1ère licence à Viry où nous avons récemment emmenagé.

2001

2 courses sous la pression des filles qui veulent voir leur papa à l'oeuvre, ou plutôt à l'ouvrage...

Juju gagne les foulées de Viry, et moi je suis 4ème vétéran (5km en 22'), il n'y avait pas grand monde et j'ai eu du mal à terminer avec des ampoules aux pieds, l'intérieur des énormes cuisses irrité (en sang plutôt) par le frottement... !

Guère mieux à Chilly-Mazarin sur 6km (25') et 6ème vétéran, après une course plus combative.

I'm an has been ??? Les filles sont contentes quand même...

2002

Un peu plus d'entraînement cette année, avec quelques courses pour motiver. Vayres/Essonne (course verte de 20km) pour tenter un come-back. Celà ne marche pas et je retombe rapidement dans l'anonymat après un départ prometteur. 42' aux 10 bornes, puis plus rien du tout: ni jus, ni jambes, ni souffle. Presque de la marche pour finir en 1h50'...

Puis un défi de la part du copain d'une cousine, et un 6ème Sedan-Charleville. Pour préparer cette course, je m'entraîne bien de juin à octobre, avec course à pieds tous les jours et VTT pour aider l'amaigrissement. 15kg de moins plus tard, je me teste aux 10km de Fleury-Mérogis (43'), avec une fin de course difficile.

On s'est donc tiré la bourre avec Nanard à Sedan-Charleville, sur des bases de 15km/h quand même. Il a cédé sous la pression, mais mes jambes aussi un peu plus loin (crampes) vers le 15ème km. Je ne pus pas bruler tout mon jus et fini en footing les 24km, 3' devant Bernard, en 1h47'. Son temps d'1h50' pour sa 1ère course était tout à fait honorable, étant un adepte de l'aviron peu compatible avec l'athlé.

Je reprenais derechef mes kilos l'hiver suivant afin de ne pas faillir à mes mauvaises résolutions... !

2003

Année calme, style bibendum Michelin, mon rôle de coach de Juju étant un bon pretexte à l'oisiveté et à la gastronomie... Peu d'entraînement, pas de course.

2004

Après un hiver au chaud, à tomber les apéros, la bière et le saucisson, je me résolu à monter sur une balance. Ce fut un choc providentiel ce premier week-end d'avril, devant la télé à regarder les heureux participants du Marathon de Paris... !

C'était décidé, ce come-back sera le bon, le définitif, pour prolonger au mieux la jeunesse de corps et d'esprit. Le Challenge de l'Essonne sera le fil rouge pour inciter les progrès afin de retrouver un niveau correct.

Bilan 6 mois après: 18kg de perdus, 7h d'entraînement par semaine (en moyenne), 10 courses pour étalonner les progrès. La méthode est efficace mais peu recommandable pour retrouver le corps d'athlète: 1h de course tous les midis, pas de p'tit déj, pas de déjeuner, souper normal et dodo réparateur. Repas et apéros normaux les weeks-end et pendant les vacances, car les entraînements sont plus longs et plus intensifs.

Les compétitions: 45' aux 10km de Briis sous Forges. 46' aux durs 10km de Savigny/Orge (côtes-chaleur). 43' aux 10km de Boussy St-antoine, puis abandon à Ste-Geneviève des Bois. 1h7' en juin aux 15km d'étrechy pour accrocher la 40ème place en V1 au fameux challenge.

1h2'30" sur les 15km de Bourcefranc le Chaput en Charentes-Maritimes, pendant les vacances, avec une bourriche d'huitre pour tous les arrivants de la course (6ème V1).

Pour accentuer la motivation, je prends une licence au VNSEE Morsang, où sont aussi Juju et Clara.

Et c'est reparti pour le challenge 2005, avec Longpont, sa canicule et ses côtes (1h9'-15km, bad...). Puis 41'37" aux 10km de Chilly, avec des jambes lourdes et une fin de course difficile. Le miracle à Crosne: levé à 2h le matin de la course avec gros bobo au ventre et plusieurs vomis dans le jardin (bouffé trop de riz épicé la veille au soir). Nausées et mal de ventre à 15' du départ, puis après le coup de feu, ça se passe miraculeusement... ? 41' aux 10km, 54' aux 13km et les 2 grosses côtes bien négociées pour finir frais en 1h18' les + de 18km. 132 points au challenge récompensent un classement honorable. Dans la foulée les 15km de Marcoussis, où ça coince bien quand même dans la petite côte (1h3'-15km).

Corrida de la Butte-rouge à Châtenay-Malabry le 5 décembre sur 15,5km vallonné: en progrès au niveau des sensations et du résultat (1h5'). Cette course est superbe, avec sa grande côte (1,5km) et ses 10km dans les allées tranquilles du bois de Verrières. A faire absolument !

Cross de la Noisette à Verrières le Buisson le 19 décembre: boue, froid, pluie pour mon premier cross depuis une dizaine d'année... Ca s'est assez bien passé, avec des pointes adaptées, et une condition physique correcte. Classement au milieu du peloton, sans trop se déchirer !

A suivre... : au menu, Cross de Lisses le 16 janvier 2005, Championnat de Cross de l'Essonne (qualif.?).

Il faudra rapidement casser la barrière des 15km/h pour redevenir compétitif un minimum.

2005

Championnats de l'Essonne de cross à Lisses: honnète participation en baskets (sans les pointes) sans trop forcer pour ménager les chevilles dans l'herbe et un peu de boue.

Le tour des Buttes-Chaumont pour garder le rythme...13,2km en 55', résultat conforme au niveau actuel, et aux 6 côtes d'1km de cette course!

13 mars: 5km en 20' à Morangis et ... podium (3ème), y'avait longtemps que ça n'était pas arrivé, normal y'avait pas beaucoup d'adversaires!

Poisson d'avril, le 1er, avec une participation au 10.000 piste (championnats de l'Essonne): résultat moyen dû à une condition physique moyenne (encore 3kg de trop) et le manque de fractionné à l'entraînement. La semaine de ski aux Rousses est difficile à digérer ! Plus inquiétant est le réveil du bobo à la cheville droite, et la douleur en haut de la cuisse gauche (derrière) à cause d'une glissade à l'entraînement...

Fin avril, ça commence à aller enfin un peu mieux, la chaleur aidant à perdre les fameux kilos. Fantastique rencontre jeudi 28/4 en entrant dans le parc de Morsang: je tombe sur 6 kenyans (3 gars/3 filles), et comme ils sont en footing je les accompagne, c'est le pied de courir avec ces immenses champions (Augustine RONO / Joseph MAKEBU = 1h2 au semi...). On fait quelques tours de parc et un aller retour au lac de Villemoisson. Ca accelère progressivement, mais je suis dans un bon jour et je les suis sans soucis jusqu'au bout. Ce jour j'aurais fait 2h15 et le lendemain 2h, on dirait que ça revient...

10km vallonnés de Savigny/Orge: 2' de moins que l'an dernier, mais mal à la cheville et sensation d'être très très lourd... Idem le 22 mai aux 15km de Verrières (1h9'), ça va être difficile de garder un bon classement au challenge des courses sur route de l'Essonne!

10km de Brunoy: 44'54" bof, mais quand même pas mal de points pour rester 22ème au challenge. 43'46" à Ste-Geneviève avec de meilleures sensations et pas trop mal aux chevilles ... à suivre.

Ah ... enfin une bonne course, avec un bon résultat et de bonnes sensations aux 15km de Vigneux, c'est encourageant pour bien s'entraîner cet été, afin d'être à un meilleur niveau en septembre !

Nous y voilà, après beaucoup de sérieux cet été pour progresser: entraînement presque tous les jours, fractionné, gym... Reprise des compets aux 15km de Longpont (1h7'): bonne adaptation aux conditions difficiles de cette course (côte et chaleur), pas de grandes sensations mais bien dans la 2ème partie. 42'53" aux 10km de Ris, en progrès mais un peu décevant.

Podium à Viry (3ème) presque à 15km/h sur les 5km, ok mais bobo à une cheville... attention !

Dernières nouvelles: repos forçé à cause de cette foutue cheville qui ne guérit pas, rdv au printemps 2006...

2006 - 2007

Petits footings en ce début d'année 2006, avec les collègues féminines, pour la santé et l'équilibre général... Un peu de ski alpin dans le jura, et on attend le printemps, comme prévu, pour faire le point sur l'avenir sportif (putain de cheville !)

Bon, c'est pas gagné... J'arrive quand même à maintenir le poids, et on dirait que le foot renforce un peu les tendons, à condition de ne pas shooter trop fort ou trop longtemps. J'vais essayer de reprendre un entraînement + régulier avec un peu de fractionné, pour refaire les foulées de Viry en septembre. Clara s'éclate bien au foot, et Juju est concentrée sur ses études: tembre. Clara s'éclate bien au foot, et Juju est concentrée sur ses études: bientôt la 6ème et la 3ème...

Pas fait les foulées de Viry car je n'ai pas couru pendant les vacances en Bretagne... Reprise du footing au retour, mais moins régulièrement, et doigt cassé au foot en décembre, avec un arrêt cardiaque lors de l'anesthésie (allergie à Entonox = 1 personne sur 500000) ! 2007 a aussi mal commencé avec une vilaine grippe qui casse bien l'ex athlète. Heureusement les vacances de ski à La Plagne ont remis tout ça d'aplomb... Donc reprise du footing comme il faut, avec déjà des bonnes sensations, et on verra plus tard pour les éventuelles compets...!

Objectif à long terme = Marathon de Sénart 2008, à moyen terme = Sedan-Charleville en octobre, et le 14/6/07 les 15 kms de Vigneux en 1h10'54" dur-dur...

Clara qui passe en 5ème s'éclate toujours au foot et au karaté (ceinture noire-blanche), et Juju va passer en 1ère S, super tout baigne !!!

3 bonnes courses (Etampes, Chassepierre, Thairé d'Aunis) qui malgré des résultats encore assez moyens concrétise les progrès liés à un entraînement sérieux et sont encourageantes pour cet automne...

Chopé une bursite à cause de nouvelles semelles, qui m'empechera de faire Sedan-Charleville. A la place je fais un semi en 1h40' cool, à côté de chez moi.

La forme revient bien, mais je loupe ma course à Crosne (1h26') - il va falloir être plus sérieux pour mériter des bonnes performances en compétition...!

:)))))

2007-11-17 12:11:47 : MDS 2008 /J-160/ N°38 - 2 photos - 19 réactions

Le froid est arrivé dans nos contrées, pour le plaisir des uns, et un peu moins pour d'autres dont je fais partie, préferant les grosses chaleurs... Mais avec un beau soleil et de la motivation, les séances de qualité s'enchaînent, pour mon plus grand plaisir ! Je m'éclate bien, presque sans éprouver le besoin d'étalonner la progression chronométrique lors de compétitions... Il est cependant difficile de courir très vite sans un dossard sur la poitrine, alors bientôt il faudra revenir aux "affaires" !!!



Dimanche 11/11 9h30: 1h de CAP très cool + 50' de gym sur la pelouse, pour récupérer de la séance de la veille.

Lundi 12/11 midi: 1h10' de CAP assez vite, très très bien...!

Mardi 13/11 midi: 1h de CAP, fartlek = 14 accélerations de 600m environ à 15-16kmh / R = 100m au trot lent - très bien !

Mercredi 14/11 midi: 1h15' de CAP assez vite, mais relaché, encore bien, je ne m'en plains pas...

Jeudi 15/11 midi: 1h de CAP, dont 7 x 700m à 15-16km/h, ok.

Vendredi 16/11: repos - beaujolais !

Samedi 17/11 9h45: 1h15' de CAP, dont 10km en 45' (5 tours de "mon" Parc de Morsang) au seuil bas (adizéro + sorbothane) - j'avais prévu plutôt 4 tours, soit 8km en 33'20" environ, mais pas possible pour moi ce matin par un tel froid...
Séance reportée à demain matin, si la température est plus clémente.

Cet après-midi match de Championnat pour les 13 ans du FC Féminin de Juvisy à Rueil-Malmaison, on va se cailler grave...!!!

Bon Week, et bonnes courses à toutes et à tous !

:)


Bilan:

semaine 01 (22/4-28/4) 4h10'
semaine 02 (29/4-05/5) 7h10'
semaine 03 (06/5-12/5) 12h40'
semaine 04 (13/5-19/5) 10h40'
semaine 05 (20/5-26/5) 10h20'
semaine 06 (27/5-02/6) 13h00'
semaine 07 (03/6-09/6) 9h00'
semaine 08 (10/6-16/6) 8h00'- Vigneux 15km-1h10'54" moyen
semaine 09 (17/6-23/6) 11h00'
semaine 10 (24/6-30/6) 7h00'
semaine 11 (01/7-07/7) 9h30'
semaine 12 (08/7-14/7) 8h45'- Etampes 10km-43'22" assez bien
semaine 13 (15/7-21/7) 11h20'
semaine 14 (22/7-28/7) 8h45'
semaine 15 (29/7-04/8) 6h10 - Chassepierre 11,5km-47'45" bien
semaine 16 (05/8-11/8) 8h35'
semaine 17 (12/8-18/8) 5h20'- Thairé 15km-1h07'02" bien
semaine 18 (19/8-25/8) 9h15'
semaine 19 (26/8-01/9) 12h00'
semaine 20 (02/9-08/9) 11h30'
semaine 21 (09/9-15/9) 8h00'
semaine 22 (16/9-22/9) 8h00'
semaine 23 (23/9-29/9) 8h40'
semaine 24 (30/9-6/10) 12h00'- Paray 21,1km-1h40'00" cool
semaine 25 (07/10-13/10) 10h00'
semaine 26 (14/10-20/10) 12h - Crosne 17,89km-1h26'21" nul
semaine 27 (21/10-27/10) 6h10'
semaine 28 (28/10-03/11) 13h00'
semaine 29 (04/11-10/11) 5h20'
semaine 30 (11/11-17/11) 7h30'


Parallelement à la CAP et au Marathon de Sénart, il y aura en 2008 quelques triathlons, pour le fun, surtout au niveau du vélo...
Pour commencer, fin juillet 2008: Le Triathlon de Gretz sur Loing avec 500m en rivière (Loing) + VTT 20km (chemin) + CAP 5 km (chemin et forêt).

Comme le froid (j'aime pô ça...) de ce dimanche matin ne me permet pas de faire la séance prévue (8km en 33'20") je décide d'accompagner mon épouse et sa copine à la piscine de Morsang/Orge (25m) histoire de renager depuis les vacances de cet été...
50' en tout, avec pas mal de slalom, car la piscine est petite, et il y a beaucoup de nageurs.

Je me suis chronométré sur 3 fractions de brasse, afin d'avoir des temps de base, pour une éventuelle future progression:

Pas d'echauffement...
300m = 8'05" - pause 2'
200m = 5'26" - pause 2'
100m = 2'27"
Puis 800m cool en 30'.

Je suis preneur de tout avis constructif sur ces modestes temps, et de tous les conseils pour progresser un peu, sachant que je ne nagerai qu'une fois par mois maximum !!!

Lundi 19/11 et mardi 20/11: repos, météo = beurk !

Mercredi 21/11 midi: 1h25' de CAP, cool...

Jeudi 22/11 et vendredi 23/11: repos.




2007-11-10 11:24:34 : MDS 2008 /J-170/ N°37 - 5 photos - 11 réactions

Petite semaine au niveau quantité, sans vélo et avec peu de gym, et aussi peu de CAP, mais vite... L'adrénaline a toujours produit d'excellents effets physiques chez moi (c'est confirmé, mais je le savais déjà) pour les résultats sportifs. Vivement le printemps, voire l'été, et les grosses chaleurs, les perfs n'en seront que meilleures. En attendant il faut bien passer l'hiver, les semaines qui suivront seront encore axées sur de la qualité, pour améliorer la vitesse...


Dimanche 4/11 9h: 1h10' de CAP assez vite (asics), puis 30' de gym sur la pelouse.

Lundi 5/11: repos

Mardi 6/11 midi: 1h05' de CAP cool (asics), encore mal aux jambes de ma longue séance de vendredi dernier...

Mercredi 7/11 midi: 1h05' de CAP vite (asics), très bien, les jambes vont mieux !

Jeudi 8/11 et Vendredi 9/11: repos (beaucoup de travail).

Samedi 10/11 9h: 8 tours de mon Parc de Morsang avec les Adizéro + Sorbothane (fini les ampoules et les bobos !). Echauffement 2' - 16km en 1h10'20" - récup 8' - 10' de gym sur la pelouse.

On va s'attarder un peu sur cette dernière séance, que je fais régulièrement depuis ma reprise, il y a 6 mois 1/2, pour valider ma progression.

Celà donne pour chacun des kms:
4'45"
4'30"
4'25"
4'20"
4'20"
4'20"
4'20"
4'20"
4'20"
4'15" (passage au 10km en 43'55")
4'20"
4'25" (là je calme un peu pour tenir...)
4'30"
4'25"
4'25"
4'20"

total 1h10'20" pour 16km, donc 4'40" de gagné par rapport à la même séance fin juillet !!!
Confirmation aussi du jour "sans" à Crosne, où j'étais également parti trop vite (4' au kilo...) pour faire finalement à cette course du 4'45" environ...



Bilan:

semaine 01 (22/4-28/4) 4h10'
semaine 02 (29/4-05/5) 7h10'
semaine 03 (06/5-12/5) 12h40'
semaine 04 (13/5-19/5) 10h40'
semaine 05 (20/5-26/5) 10h20'
semaine 06 (27/5-02/6) 13h00'
semaine 07 (03/6-09/6) 9h00'
semaine 08 (10/6-16/6) 8h00'- Vigneux 15km-1h10'54" moyen
semaine 09 (17/6-23/6) 11h00'
semaine 10 (24/6-30/6) 7h00'
semaine 11 (01/7-07/7) 9h30'
semaine 12 (08/7-14/7) 8h45'- Etampes 10km-43'22" assez bien
semaine 13 (15/7-21/7) 11h20'
semaine 14 (22/7-28/7) 8h45'
semaine 15 (29/7-04/8) 6h10 - Chassepierre 11,5km-47'45" bien
semaine 16 (05/8-11/8) 8h35'
semaine 17 (12/8-18/8) 5h20'- Thairé 15km-1h07'02" bien
semaine 18 (19/8-25/8) 9h15'
semaine 19 (26/8-01/9) 12h00'
semaine 20 (02/9-08/9) 11h30'
semaine 21 (09/9-15/9) 8h00'
semaine 22 (16/9-22/9) 8h00'
semaine 23 (23/9-29/9) 8h40'
semaine 24 (30/9-6/10) 12h00'- Paray 21,1km-1h40'00" cool
semaine 25 (07/10-13/10) 10h00'
semaine 26 (14/10-20/10) 12h - Crosne 17,89km-1h26'21" nul
semaine 27 (21/10-27/10) 6h10'
semaine 28 (28/10-03/11) 13h00'
semaine 29 (04/11-10/11) 5h20'





Bonne semaine à toutes et à tous !

:)






2007-11-02 12:02:28 : MDS 2008 /J-175/ N°36 - 11 photos - 23 réactions

Grosse semaine au niveau quantité, avec beaucoup de gym, un peu de CAP: 2 sorties longues + 2 vite... La condition physique s'améliore régulièrement, malgré les festivités. Les semaines qui suivront seront plus axées sur de la qualité, pour essayer de retrouver une vitesse correcte...




Dimanche 28/10 8h: 2h de CAP très cool.


Lundi 29/10 6h30: 1h de gym à la maison.
........................midi: 1h de vélo d'appart sur le 7 = 34,6km (seuil bas).


Mardi 30/10 6h30: 1h de gym à la maison.
........................midi: 1h10' de CAP, dont 13 accelerations (fartlek) - très très bien...


Mercredi 31/10 6h30: 1h de gym à la maison.
............................midi: 1h10' de CAP cool.


Jeudi 1/11 8h30: 1h05' de CAP, vite au Parc de Morsang/Orge avec Adizéro + Sorbothane, puis 1h de gym sur la pelouse.


Vendredi 2/11 8h: 5 tours de Parc de Sceaux = 27,5km environ.
L'objectif était du 12km/h, mais dès le 1er tour, je n'étais pas dans les temps... donc ça a donné du 11,2km/h.

T1 = 29'12"
T2 = 58'24" (pas fait exprès...)
T3 = 1h27'49"
T4 = 1h57'31"
T5 = 2h27'15"

Fait avec les Asics + Sorbothane (j'ai privilégié le confort à la vitesse)
Fait à jeun, sans arrêt et sans ravito (rien).
début de 5ème tour et 5ème côte très durs, puis j'ai fini très fort les 2 derniers km, avec la pèche et la gnaque...!!!
C'est hard quand même... prochaine séance de ce type, pas avant février 2008.

http://www.openrunner.com/index.php?id=36289

maintenant: canapé / moules-frites-bière...



Samedi 3/11 repos (1h30' de foot cool)

Bon week-end à toutes et à tous.

:)




Bilan:

semaine 01 (22/4-28/4) 4h10'
semaine 02 (29/4-05/5) 7h10'
semaine 03 (06/5-12/5) 12h40'
semaine 04 (13/5-19/5) 10h40'
semaine 05 (20/5-26/5) 10h20'
semaine 06 (27/5-02/6) 13h00'
semaine 07 (03/6-09/6) 9h00'
semaine 08 (10/6-16/6) 8h00'- Vigneux 15km-1h10'54" moyen
semaine 09 (17/6-23/6) 11h00'
semaine 10 (24/6-30/6) 7h00'
semaine 11 (01/7-07/7) 9h30'
semaine 12 (08/7-14/7) 8h45'- Etampes 10km-43'22" assez bien
semaine 13 (15/7-21/7) 11h20'
semaine 14 (22/7-28/7) 8h45'
semaine 15 (29/7-04/8) 6h10 - Chassepierre 11,5km-47'45" bien
semaine 16 (05/8-11/8) 8h35'
semaine 17 (12/8-18/8) 5h20'- Thairé 15km-1h07'02" bien
semaine 18 (19/8-25/8) 9h15'
semaine 19 (26/8-01/9) 12h00'
semaine 20 (02/9-08/9) 11h30'
semaine 21 (09/9-15/9) 8h00'
semaine 22 (16/9-22/9) 8h00'
semaine 23 (23/9-29/9) 8h40'
semaine 24 (30/9-6/10) 12h00'- Paray 21,1km-1h40'00" cool
semaine 25 (07/10-13/10) 10h00'
semaine 26 (14/10-20/10) 12h - Crosne 17,89km-1h26'21" nul
semaine 27 (21/10-27/10) 6h10'
semaine 28 (28/10-03/11) 13h00'





2007-10-26 15:43:17 : MDS 2008 /J-180/ N°35 - 19 photos - 19 réactions

2007-10-20 08:08:52 : MDS 2008 /J-190/ N°34 - 15 photos - 21 réactions

2007-10-13 12:28:21 : HS N°7: Ma journée NDE... - 8 photos - 39 réactions

2007-10-08 22:51:11 : MDS 2008 /J-195/ N°33 - 14 photos - 15 réactions

2007-10-05 11:52:04 : MDS 2008 /J-200/ N°32 - 12 photos - 16 réactions

2007-09-28 09:11:18 : HS N°6: Mes 280 courses... - 8 photos - 5 réactions

2007-09-14 15:47:51 : MDS 2008 /J-220/ N°31 - 15 photos - 23 réactions

2007-09-12 07:51:52 : HS N°5: Le Coureur... - 8 photos - 15 réactions

2007-09-04 21:37:48 : MDS 2008 /J-225/ N°30 - 15 photos - 35 réactions

2007-09-01 10:55:38 : MDS 2008 /J-230/ N°29 - 12 photos - 17 réactions

2007-08-26 09:11:13 : HS N°4: Karaté-CAP Filles - 5 photos - 1 réaction

2007-08-18 20:14:36 : MDS 2008 /J-250/ N°28 - 18 photos - 13 réactions

2007-08-02 09:31:29 : MDS 2008 /J-260/ N°27 - 9 photos - 18 réactions

2007-07-29 22:07:04 : HS N°3: 11,5km Chassepierre - 11 photos - 39 réactions

2007-07-27 09:01:03 : MDS 2008 /J-270/ N°26 - 12 photos - 12 réactions

2007-07-25 14:43:36 : HS N°2: Vélo et Humour... - 11 photos - 28 réactions

2007-07-24 10:40:18 : MDS 2008 /J-280/ N°25 - 17 photos - 18 réactions

2007-07-19 13:02:53 : MDS 2008 /J-280/ N°24 - 9 photos - 14 réactions

2007-07-16 15:21:17 : MDS 2008 /J-290/ N°23 - 8 photos - 50 réactions

2007-07-10 11:07:24 : MDP 2008 /J-270/ N°22 - 3 photos - 17 réactions

2007-07-07 11:08:01 : MDP 2008 /J-280/ N°21 - 7 photos - 20 réactions

2007-07-04 14:32:12 : MDP 2008 /J-280/ N°20 - 6 photos - 27 réactions

2007-07-01 22:22:45 : MDP 2008 /J-280/ N°19 - 9 photos - 15 réactions

2007-06-22 09:14:58 : MDP 2008 /J-290/ N°18 - 18 photos - 14 réactions

2007-06-15 07:37:34 : MDP 2008 /J-300/ N°17 - 5 photos - 18 réactions

2007-06-11 08:54:35 : MDP 2008 /J-300/ N°16 - 8 photos - 15 réactions

2007-06-07 20:43:12 : MDP 2008 /J-310/ N°15 - 6 photos - 30 réactions

2007-06-04 20:23:07 : MDP 2008 /J-310/ N°14 - 7 photos - 32 réactions

2007-06-02 10:22:31 : MDP 2008 /J-310/ N°13 - 6 photos - 19 réactions

2007-05-29 08:53:54 : MDP 2008 /J-320/ N°12 - 6 photos - 18 réactions

2007-05-27 08:18:21 : MDP 2008 /J-320/ N°11 - 4 photos - 11 réactions

2007-05-24 14:31:35 : HS N°1: Foot de Clara - 4 photos - 1 réaction

2007-05-22 08:45:36 : MDP 2008 /J-320/ N°10 - 4 photos - 7 réactions

2007-05-19 09:44:09 : MDP 2008 / J-330 / N°9 - 4 photos - 9 réactions

2007-05-17 10:00:10 : MDP 2008 / J-330 / N°8 - 5 photos - 7 réactions

2007-05-15 08:45:22 : MDP 2008 / J-330 / N°7 - 5 photos - 8 réactions

2007-05-12 11:12:02 : MDP 2008 / J-340 / N°6 - 4 photos - 14 réactions

2007-05-10 13:54:36 : MDP 2008 / J-340 / N°5 - 5 photos - 9 réactions

2007-05-08 10:26:55 : MDP 2008 / J-340 / N°4 - 4 photos - 12 réactions

2007-05-07 10:11:00 : MDP 2008 / J-350 / N°3 - 5 photos - 12 réactions

2007-05-05 10:10:59 : MDP 2008 / J-350 / N°2 - 4 photos - 30 réactions

2007-05-03 19:00:28 : MDP 2008 / J-350 / N°1 - 3 photos - 18 réactions

Voir tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net